Historique, mission et objectifs

La création de la table de concertation en petite enfance du quartier Mercier-Ouest découle de la mise sur pieds d’un comité promoteur du programme de santé publique “Naître égaux, Grandir en santé, en décembre 1995. Au printemps 1996, ce comité s’est ensuite intégré à la structure de Mercier-Ouest Quartier en santé, l’instance locale de concertation intersectorielle et multi-réseaux, pour adresser les questions de la famille et de la pauvreté.

Le programme “Naître égaux, Grandir en santé” a peu a peu fait place aux “Services intégrés en périnatalité et en petite enfance (SIPPE)” dont le Comité Action Famille (CAF) coordonne toujours l’attribution locale.

En 2007, Mercier-Ouest Quartier en santé et le Comité Action Famille, appuyés par Centraide et le Centre 1,2,3 Go!, cherchent à mieux connaître et cibler les besoins des familles du quartier et publient “Portrait de familles”, un diagnostic basé sur une démarche “terrain” auprès des familles ayant des enfants de 0 à 5 ans et de divers organismes du quartier intervenant auprès d’elles.

De l’analyse et les réflexions qui en découlent, le CAF décide d’implanter une démarche 1,2,3 Go!, programme de mobilisation autour de la petite enfance soutenu par Centraide.

En 2010, en réponse aux constats de “l’Enquête sur la maturité scolaire des enfants montréalais (2008)” le financement de la mobilisation en petite enfance est repris par un nouveau fonds pan-québécois pour la petite enfance “Avenir d’enfants”. Né d’un partenariat entre le ministère de la Famille, des Aînés et la Fondation Lucie-André Chagnon, cet engagement financier de 10 ans a pour  mission de “contribuer, par le soutien à la mobilisation des communautés locales, au développement global des enfants âgés de cinq ans et moins vivant en situation de pauvreté afin que chacun d’eux ait toutes les chances d’avoir un bon départ dans la vie.”

Le Comité Action Famille gère la démarche locale avec Avenir d’enfants depuis juillet 2010, en plus de l’enveloppe SIPPE, deux financements grâce auxquels les organismes locaux continuent de faire de Mercier-Ouest “un quartier où il fait bon grandir”, en sondant les besoins et en les adressant par une vaste gamme d’activités pour les jeunes enfants, mais aussi pour les parents et les intervenants du quartier.

Le Comité Action Famille a pour mission d’améliorer les conditions de vie des familles du quartier Mercier-Ouest en regroupant les personnes, physiques et morales, qui leur portent un intérêt.

Ses objectifs généraux sont:

  • d’assurer les conditions de réalisation de l’action intersectorielle famille;
  • d’arrimer les actions des organismes membres pour mieux répondre aux besoins des familles.

Plus spécifiquement, il vise à:

  • favoriser la concertation et le soutien entre les membres;
  • la prise en charge des activités familles par les organismes du milieux;
  • assurer la circulation de l’information entre les membres et vers les familles;
  • actualiser le portrait des besoins des familles;
  • s’assurer de la participation des acteurs locaux;
  • maintenir une structure de fonctionnement souple et efficace;
  • diversifier les sources de financement.